Un endroit comme un autre

Un film de Uberto Pasolini
6 octobre 2021

John mène une vie simple et tranquille dans une petite ville irlandaise. Le matin il travaille comme laveur de carreaux et passe le reste de la journée avec son fils Michael qui a 4 ans. John est un jeune père célibataire car la mère de Michael les a quittés peu de temps après la naissance. Pourtant le souci principal de John est autre : il ne lui reste que quelques mois à vivre. Parfois, la colère et le désespoir le submergent. Cette situation rend d’autant plus forte et précieuse sa relation avec son petit garçon. Il veille à épargner à son fils le lourd fardeau et cherche en même temps une nouvelle famille pour lui. Mais comment savoir ce qu’il y a de mieux pour Michael et chez qui il trouvera son bonheur ? John commence à comprendre qu’il n’a pas à prendre de décision rationnelle pour le futur et qu’il peut vivre l’instant présent, main dans la main avec son fils. Il trouve, dans cette découverte, courage et consolation.

Ce film touche par sa retenue – subtile mais expressive. James Norton interprète son rôle de père avec maestria mais la vraie révélation est Daniel Lamont, le garçon de 4 ans. On sent très bien que les deux acteurs ont su créer des liens au-delà du plateau de tournage. Présenté pour la première fois à la Biennale de Venise 2020, « Nowhere Special » est un film profondément émouvant et sensible qui déploie sa beauté et sa légèreté dans des moments de silence et de mélancolie.

Fiche du film

Réalisation

Uberto Pasolini

Avec

James Norton, Daniel Lamont, Eileen O'Higgins

Genre

Drame

Pays, année, durée

UK/IT/ROU 2020, 96'

Classification

10 (12)

Format

DCP, Couleur, Flat, Dolby Digital 5.1

Revue de presse

« Un bijou qui mérite d'être vu. » Filmreporter.de

« Un murmure obsédant qui reste en tête. » Il Fatto Quotidiano

« ‹ Nowhere Special › touche en plein cœur. » Il Messaggero

« Expressif, sensible et incroyablement touchant. » The Upcoming

« Une performance de James Norton à l’apogée de son talent et de sa compétence. » Clapper

« La tendre histoire d'une vie qui se termine et d'une autre qui commence. » Screen Daily

« Un drame émouvant et profondément humaniste qui ne laisse personne insensible. » Zurich Film Festival

« Plein de chaleur humaine, de sensibilité poétique et de clarté émotionnelle. » Cinematografo

« Un Daniel Lamont génial. » Screen International

« Un drame simple et intime. » Variety

« Uberto Pasolini raconte avec tendresse l'histoire d'un jeune père qui apprend à lâcher prise. » Cineuropa