True Mothers

Un film de Naomi Kawase
28 juillet 2021

Un coup de téléphone et soudain le bonheur familial de Satoko et de son mari bascule. Le couple établi à Tokyo ne peut pas avoir d’enfants. Ils ont donc décidé d’adopter le petit Asato. C’était il y a six ans. Et maintenant Hikari, la mère biologique du garçon âgée de 14 ans au moment de la naissance, est à l’autre bout du fil. Elle veut récupérer son enfant, ou si cela n’est pas possible, obtenir de l’argent. Satoko et son mari tombent des nues. Ils conviennent d’un rendez-vous avec Hikari. Mais la femme qu’ils rencontrent ne ressemble en rien à la Hikari qu’ils ont vue lors de l’adoption. Qui est cette femme ? Et que veut-elle ?

La réalisatrice japonaise Naomi Kawase a l’habitude de mettre au centre de ses films des personnages qui dans la réalité sont banals: dans « An – Les délices de Tokyo », une vieille dame porteuse d’un secret ; dans « Vers la lumière » un photographe qui perd la vue ; dans ce dernier film, une fille de 14 ans qui tombe enceinte et un couple qui ne peut pas avoir d’enfants. Dans « True Mothers », la réalisatrice crée un tissu fluide de plusieurs plans temporels. Elle montre ainsi les différents chemins de vie de Satoko et de Hikari – les ‹deux mères› d’Asato – et explore la nature des liens biologiques et émotionnels. Comme tous les films de Naomi Kawase, « True Mothers » dégage une magie subtile et des émotions fortes. C’est un moment de cinéma nourri d’optimisme et de douceur, porté par des personnages attachants.

Festival de Cannes
Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020

 

Fiche du film

Réalisation

Naomi Kawase

Avec

Hiromi Nagasaku, Aju Makita, Arata Iura, Taketo Tanaka

Genre

Drame

Pays, année, durée

JP, 2020, 140'

Classification

16

Format

DCP, Couleur, 1.85, Dolby 5.1

Revue de presse

« Aussi captivant qu’émouvant. » San Francisco Chronicle

« Empathique et réfléchi. » Alliance of Women Film Journalists

« Les films de la japonaise Naomi Kawase sont toujours empreints d’une grande tendresse. ‹True Mothers› est un bel exemple de la sensibilité et du lyrisme de cette réalisatrice. » Los Angeles Times

« Un film tendre et sensible sur la complexité de la maternité. » The Guardian

Cinémas

Acquarossa, Cinema Teatro Blenio