Don't Worry, He Won't Get Far on Foot

Un film de Gus Van Sant
4 avril 2018

Même après avoir failli mourir dans un accident de la route lors d’une nuit de beuverie avec son ami Dexter (Jack Black), John Callahan (Joaquin Phoenix) n’a pas la moindre intention d’arrêter de boire. Il finit pourtant par suivre une cure de désintoxication, soutenu par sa compagne (Rooney Mara) et son charismatique mentor (Jonah Hill), et se découvre alors un don inattendu… Il crée des dessins à l’humour noir, satirique et insolent, qui lui vaudront un succès international dès leur publication dans la presse. En dessinant, Callahan découvre une nouvelle manière de voir la vie…

Tiré d’une histoire vraie, ce film poignant, incisif et drôle sur la rédemption, le pardon et le pouvoir de guérison de l’art est adapté de l’autobiographie de John Callahan et réalisé par Gus Van Sant.

Sundance 2018
Première mondiale

Berlinale 2018
Compétition

Fiche du film

Réalisation

Gus Van Sant

Avec

Joaquin Phoenix, Jonah Hill, Rooney Mara, Jack Black

Genre

Drama, Black Humor, Biopic

Pays, année, durée

USA 2018, 113'

Classification

16, ZH: E/16

Format

DCP, Farbe, Flat, Dolby Digital 5.1

Revue de presse

« Il est paraplégique, cartooniste et alcoolique. Incarné par Joaquin Phoenix, c'est le héros réel du dernier film de Gus Van Sant. Avec ‘Don't Worry, He Won't Get Far on Foot’, il retrouve sa veine classique, chronique de vies extraordinaires, là d'après un récit véridique - John Callahan a bien existé. » La Tribune de Genève

« Le savant dosage d’humour noir, d’amabilité et de marginalité soignée de ce film vous fera passer un très agréable et joyeux moment. » SRF Kultur

« Porté par une énergie pleine d’espoir et d’affirmation, Gus van Sant raconte avec tendresse et mélancolie l’histoire d’une vie marquée par les limitations. » NZZ

« Un film parfaitement divertissant, plein de douceur. » Variety

« Joaquin Phoenix, bouleversant, dans l'un de ses meilleurs rôles » Première

« Gus Van Sant a réussi l'impossible : transformer un classique de la pleurnicherie en une oeuvre encourageante, pleine de vitalité, d'élévation, de joie. » Positif

« On est touché par ce récit tragicomique grâce au charisme de [Joaquin Phoenix], qui joue avec un naturel saisissant cet antihéros pas très aimable. » Le Journal du Dimanche

Partner

Schweizer Paraplegiker-Stiftung
Sucht Schweiz
Cartoonmuseum Basel