Baghdad in My Shadow

Un film de Samir
19 février 2020

Nous sommes à Londres, peu avant Noël. Amal, une architecte iraquienne au caractère bien trempé qui a dû fuir son ex-mari, travaille au café Abu Nawas tenu par un activiste kurde et qui est un lieu de rendez-vous prisé par les Iraquiens en exil. Ses amis, le poète Taufiq et l‘informaticien Muhanad, y sont presque chaque jour. Depuis la mort de son frère, Taufiq s’occupe de son neveu Naseer qui tombe de plus en plus sous la coupe du prédicateur islamiste Sheikh Yasin. Le jeune Naseer se radicalise et commence à se révolter contre son oncle qu’il traite d’athée. Muhanad, lui, a récemment quitté Bagdad pour échapper aux menaces qui pèsent sur les homosexuels. Mais même ici, à Londres, et devant ses amis, il n’ose pas s’afficher ouvertement avec son amant. Cette petite communauté se retrouve doublement en danger quand l’ex-mari d’Amal arrive à Londres et que Sheikh Yasin instille en Naseer l’idée de sévir contre les « impies » du café Abu Nawas.

Après son dernier succès, le documentaire «Iraqi Odyssey», Samir revient avec un drame poignant. Le réalisateur montre comment le passé politique, idéologique et culturel est attaché comme une ombre aux protagonistes de son film, même en dehors de leur pays d’origine. Samir touche à trois tabous fondamentaux de la société arabe : l’athéisme, la libération de la femme et l’homosexualité – et ouvre ainsi un dialogue interculturel. Avec ses scènes qui se jouent à Londres et à Bagdad, «Baghdad in my Shadow» a été la première production internationale de cinéma à avoir été tournée dans la capitale irakienne depuis le départ des troupes américaines.

Fiche du film

Réalisation

Samir

Avec

Haytham Abdulrazaq, Zahraa Ghandour, Shervin Alenabi

Genre

Drame

Pays, année, durée

CH / DE / UK 2019, 109'

Classification

14

Format

DCP, Couleur, Flat, Dolby Digital 5.1

Revue de presse

«‹Baghdad in my Shadow› secoue les tabous.» Le Temps

«Dans ‹Baghdad in my Shadow›, le réalisateur suisse Samir lie les destins d'Irakiens exilés à Londres dans un thriller palpitant.» Tribune de Genève

«‹Baghdad in my Shadow› est un film à l’atmosphère dense et chargée. Samir a transmuté les histoires dramatiques de ses personnages en une matière poétique.» artechock

 «‹Bagdad in my Shadow› est la plus belle déclaration d'amour de Samir à son ancienne patrie..» NZZ

«Des interprètes exceptionnels!» Sonntagszeitung

«Samir pratique une approche à la fois très claire et multifactorielle du thème complexe et sensitif de la vie en exil.» Cineuropa

Partner

Le Temps